Quebec

FEQ 2017

FEQ 2017 - Poster

FEQ 2017

An: 2017

Découvrez des étoiles montantes en direct chaque soir du 6 au 16 juillet à 18:15 sur la scène Fibe – Cœur du FEQ.

Episodes

6 juillet 18h30: Pierre-Hervé Goulet

Pierre-Hervé Goulet, c’est cet original qui a parcouru en décembre dernier plus de 6000 kilomètres à travers la province pour aller livrer son album Faut Qu’on Bouge à domicile. Une démarche hors-norme qui a porté fruits puisqu’il a vendu des centaines de disques, de t-shirts et d’affiches. Le chanteur-guitariste est aussi le gagnant de la première vague du concours des Apéros FEQ, ce qui lui donne l’opportunité de se produire sur les planches du Festival. L’auteur-compositeur-interprète beauceron s’amuse autant avec les mots qu’avec les mélodies, apportant à sa gratte folk des nuances tantôt reggae, tantôt blues ou cuivrées. À découvrir absolument!

7 juillet 18h30: The Atomics

On peut dire que les atomes crochus sont bien palpables autant sur scène que dans la vie de tous les jours chez ce quatuor de jeunes musiciens américains et pour cause, le groupe se compose de trois sœurs et d’un frérot qui font de la musique depuis leur enfance. Avec l’aide des producteurs Tim James et Antonina Armato de Rock Mafia, les Atomics ont su créer un son rétro inspiré entre autres des Beach Boys pour leur premier extrait, Voulez Vous. Le titre surf rock est ensoleillé et reflète bien l’esprit de la formation, qui veut livrer une musique sur laquelle le public peut danser et oublier ses tracas quotidiens.

8 juillet 18h30: Peter Peter

Québécois d’origine installé à Paris depuis quelques années déjà, Peter Peter est devenu le nouveau chouchou des Français avec la sortie de son plus récent opus, Noir Éden, alors qu’une populaire station de radio voyait en lui le « Xavier Dolan de la nouvelle scène pop québécoise ». L’auteur-compositeur-interprète s’appuie sur une voix tout en douceur et s’entoure de sonorités pop électro, proposant une musique à mi-chemin entre le rêve et la réalité.

9  juillet 18h30: Geoffroy

Avec un EP électro-pop en poche, Geoffroy nous revient cette année avec un premier opus tout aussi accrocheur. Sur Coastline, le Montréalais d’origine élargit ses horizons et présente une musique dont le son se veut un peu plus électronique, avec des incursions dans les territoires trip hop et downtempo. Le savant mélange entre les guitares, les percussions, les claviers et la voix douce du chanteur souffle comme un vent de fraîcheur, léger et aérien.

10 juillet 18h30: Grace Lachance

Seize ans seulement et pourtant, cette auteure-compositrice-interprète ontarienne a réussi à attirer l’attention du public et de l’industrie de la musique en remportant le concours She’s The One du Ottawa Bluesfest en 2015, une compétition qui visait à dénicher les meilleurs talents âgés entre 13 et 21 ans. Lancé en août dernier, son simple Anymore est accrocheur et démontre déjà une belle maturité pour cette jeune artiste à l’avenir prometteur. Grace Lachance puise son inspiration dans la vie de tous les jours et, pas à pas, pave la voie à ce qui deviendra son premier album, qu’elle espère nous faire découvrir bientôt.

11 juillet 18h30: Jérôme St-Kant

Accompagné de sa guitare, l’auteur-compositeur-interprète Jérôme St-Kant s’amène au Festival pour nous faire découvrir, le temps d’une prestation, son univers bien particulier. Sa passion pour l’écriture de chansons l’a amené à concocter pas moins de cinq albums et mini-albums, tous home made, et à se produire en spectacle à de nombreuses reprises au fil des années, notamment en première partie de Louis-Jean Cormier, Fred Fortin et Vincent Vallières. Sa poésie est à la fois simple et imagée, sans détour et toujours teintée d’humour. Des coups de gueule et coups de cœur inspirés par la vie d’ici, le tout, porté par une musique folk aux accents country. Jérôme est le lauréat de la 2e vague de notre concours les Apéros FEQ présentés par Énergie.

12 juillet 18h30: Nicolas Michau

Originaire de Bruxelles, le Belge Nicolas Michaux débarque au FEQ pour nous offrir, non pas un, mais deux concerts. Au programme, une pop éclectique, inspirée par les voyages et les rencontres faites aux grés des saisons. C’est sans se presser que le chanteur-guitariste a peaufiné les pièces intimistes qui se retrouvent sur À La Vie, À La Mort, son tout premier album, écrit puis enregistré entre 2011 et 2015, en Belgique, au Danemark ainsi qu’en Italie. Baladeuse et rêveuse, la pop de Nicolas Michaux fait parfois aussi dans le folk et le rock, tout en se permettant quelques intrusions plus psychédéliques. Le résultat, tout en délicatesse, est une exploration poétique et musicale des plus séduisantes.

13 juillet 18h30: Amélie No

Candidate à la cuvée 2016 de l’émission La Voix, elle avait fait se retourner les quatre juges lors de son audition à l’aveugle avec sa superbe interprétation de la pièce Skinny Love de Bon Iver. Originaire de Québec, celle qui a reçu sa première bass à l’âge de 13 ans a la musique dans le sang. Que ce soit au gré des groupes punk rock auxquels elle participait adolescente, pendant son épopée folk rock au sein de I. No ou encore, avec le cover band Le Comité que l’on peut fréquemment entendre dans un bar de la capitale, Amélie Nault a toujours touché à la musique. Artiste authentique, il ne fait aucun doute qu’elle saura transmettre toute la passion qui l’anime aux festivaliers, qui auront le plaisir de la (re)découvrir lors de son passage sur les planches de la scène Fibe.

14 juillet 18h30: Simon Kearney

Simon Kearney est du type à s’emparer des foules de par sa seule présence sur scène. Son ingéniosité musicale se définit autant dans ses chansons que sur sa guitare, qui semble parfois souffrir, à en juger les cris et émois mélodiques qui en jaillissent. Il s’est constitué un solide répertoire de chansons originales qui flirtent avec la pop, le rock, le punk, le blues et même le ska. Ayant déjà collaboré avec des artistes comme Vincent Vallières, Patrice Michaud, Pascale Picard et Antoine Gratton, il est enfin prêt à dévoiler les chansons de son premier album dans une formule trio explosive.

15 juillet 18h30: Mauves

Mauves, c’est le voyage musical de quatre gars de Québec qui ont présenté au fil des années trois albums ainsi qu’un EP, forgeant leur son bien à eux, évoluant au gré des parutions. La formation propose une pop rock aux accents tantôt folk, tantôt progressifs, qui flirte aussi parfois avec l’électro, le tout, accompagné d’une prose franco plutôt colorée. C’est diversifié et ça ne s’essouffle jamais. À écouter sans modération.

16 juillet 18h30: The Dizzy Brains

The Dizzy Brains, c’est un quatuor déjanté fondé par deux frères, Eddy (chant) et Mahefa (basse) à Madagascar en 2011, complété par Poun à la guitare et Mirana à la batterie. Dans la jeune vingtaine, ils ont le rock ‘n roll qui coulent dans leurs veines et l’attitude je-m’en-foustiste qui va avec. Inspirés par les Velvet Underground, The Sonics et autres Howlin’ Wolf de ce monde, ils racontent la dure réalité de la vie malgache, dénoncent l’injustice et la violence de leur contrée natale sur fond de garage rock hurlant qui décoiffe solidement.

Vous pourriez aussi aimer

Secteur 418

Secteur 418 nous invites à rencontrer les artistes de passage dans la belle cité! Ils se racontent et se dévoilent tantôt à la charmante Sarah, tantôt au sympathique Jonathan. Tout ça dans une ambiance urbaine et dynamique!

Chez...

Une visite d'une > maison des Canadiens de Montréal 

À Table avec La Belle Gang

Dans À Table avec la belle gang, le chef-vedette Danny StPierre explore et interprète un aliment frais et de saison de deux manières. Son objectif sera de séduire les papilles des animateurs de LA BELLE GANG Isabelle Racicot, Kim Rusk et Patrick Langlois. À Table promet de vous inspirer et de vous faire redécouvrir les aliments du Québec autour de conversations animées.

Partis de loin

Animée par Nadine Alcindor, la série Paris de loin retrace le parcours d’immigrants de première génération qui ont connu le succès professionnel dans leur terre d’accueil. Des exemples de réussite inspirants pour tous!

2 pour 1: Présent pour une cause

2 pour 1 présent pour une cause: L'animateur Yves Parent se rend dans divers événements bénéfices afin d'en apprendre plus sur différentes fondations ou des organismes. Yves nous démontre qu'on peut joindre l'utile à l'agréable. Que ce soit en assistant à un spectacle, un défilé de mode, un concert rock, un cocktail, un souper ou un tour cyclist par exemples, on peut passer du bon temps tout en aidant une cause. Les porte-paroles, les artistes invités et les bénévoles nous parlent avec passion de leur implication.

À LA BONNE FRANQUETTE

Michael est un anglophone qui adore la francophonie! Pour rencontrer des francophones, il s'invite chez eux pour cuisiner et discuter "à la bonne franquette".

Le Duel

Deux Canadiens s'affrontent pour un défi d'intelligence et de talent. Qui va gagner Le Duel?

Différent comme tout le monde

À chaque deux ans, des centaines d’athlètes vivant avec une déficience intellectuelle se réunissent. “Différent comme tout le monde” présente le portrait de sept d’entre eux, tous passionnés par la vie et par leur discipline respective : la natation, le soccer, la gymnastique rythmique, l’athlétisme et la dynamophilie. Ces athlètes d’exception ont fait preuve de courage et de détermination en se surpassant aux derniers Olympiques Spéciaux du Québec à Pointe-Claire.

Stars à la rescousse

Stars à la rescousse est un talk-show animé par Sandra Sirois qui nous fait découvrir ou parfois même redécouvrir des organismes à but non lucratifs à travers un artiste québécois. Dans un élan d’émotions, la personnalité discute de cette cause qui lui tient à coeur et, lors d’un reportage, nous la suivont dans ses démarches auprès des bénévoles et des personnes dans le besoin.

Les Garçonnes

Les Garçonnes se questionnent sur la vie au quotidien. Elles testent pour vous différentes activités, tentent des expériences, rencontrent des gens. Jeunes et pleines de vie, elles nous divertissent dans une ambiance légère.